// Vous lisez...

Initiatives et évènements

Nucléaire

Chine : le réacteur nucléaire « soleil artificiel » a atteint cinq fois la température du vrai soleil

Le « soleil artificiel » est le nom donné à un réacteur thermonucléaire développé par la Chine. Un réacteur qui a atteint 70 millions de degrés durant 17 minutes lors de son dernier test, a fait savoir le 1er janvier le South China Morning Post. Une chaleur cinq fois supérieure à celle du soleil.

Le réacteur à fusion thermonucléaire HL-2M Tokamak dénommé « soleil artificiel », est en fonctionnement depuis le début du mois de décembre dernier. Cette technologie de l’industrie nucléaire chinoise pourrait théoriquement atteindre des températures de plus de 200 millions de degrés Celcius, soit 13 fois plus que le cœur du soleil. Cette nouvelle technologie pourrait permettre de combler durablement les besoins énergétiques actuels de la Chine. En imitant la réaction de fusion nucléaire propre au soleil, les scientifiques chinois espèrent créer une « énergie propre illimitée ». La construction de ce prototype a pris cependant plus de 14 ans.

Les récents tests qui ont permis d’optimiser son rendement ont permis au « soleil artificiel » de fonctionner pendant 1056 secondes, soit 17 minutes et 36 secondes, à 70 millions de degrés, une chaleur cinq fois supérieure à celle du soleil. « La récente opération pose une base scientifique et expérimentale solide en vue de l’exploitation d’un réacteur à fusion », a déclaré Gong Xianzu, le chercheur responsable de cette dernière expérience au South China Morning Post.

La Chine a déjà dépensé environ 840 millions d’euros pour le projet. Son « soleil artificiel » avait atteint en mai dernier 120 millions de degrés Celsius pendant 101 secondes, puis 160 millions de degrés Celsius pendant 20 secondes. Désormais, l’objectif principal est de maintenir la température à plus de 100 millions de degrés pendant une longue période.

Source : South China Morning Post

Commentaires

Pas de Message